En direct du terrain…

11 mars 2017

Exposition Cigogne noire actuellement dans l’Aisne (02)

SEPRONAT (Société pour l'étude et le Protection de la Thiérache) organise actuellement un évenement…
10 mars 2017

Message de soutien du Président de la LPO au Président du GIP du futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne

Le lundi 27 février 2017, une minorité d'opposants au projet de création du Parc national ont…
9 mars 2017

En attendant le printemps...

La Cigogne noire est le plus grand oiseau forestier de France. Retrouvez le déroulement d'une…
8 mars 2017

Webcam Cigogne noire en Hongrie : rentrez dans l’intimité d’un couple de Cigogne noire...

La coordination nationale Cigogne noire ONF-LPO vous propose de suivre ce couple (Hongrie).…
7 mars 2017

Point sur les oiseaux balisés au 6 mars 2017...

La migration des Cigognes noires s’intensifie et les observations en France se multiplient...…

Plus d’actualités…

L’hivernage 2015-2016 des Cigognes noires en Afrique de l’Ouest...

Alors que les Cigognes blanches ont commencé à rejoindre leurs sites de reproduction, les Cigognes noires poursuivent leur hivernage en Afrique de l’Ouest.

La LPO et l’ONF, coordinateurs du réseau national Cigogne noire font le point sur les oiseaux suivis par satellite ou par GSM, en lien avec le CNRS de Strasbourg.

6 mois de l’année en Afrique...

La Cigogne noire hiverne 6 mois de l’année en Afrique, notamment au Sahel.

Les Cigognes noires, équipées de balises satellitaires ou GSM par l’ONF et la LPO en France, fréquentent en hiver, principalement la Mauritanie, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, mais aussi le Niger et le Nigéria.

Cigognes noires (Ciconia nigra), réserve du Ndiaël, Sénégal (Crédit : Frédéric BACUEZ)
Cigognes noires (Ciconia nigra), réserve du Ndiaël, Sénégal (Crédit : Frédéric BACUEZ)

Encourager les efforts de conservation en Afrique, où l’espèce n’est le plus souvent pas protégée, est donc primordial.

En janvier, une mission d’expertise, sous l’égide de Forestiers du Monde® et de notre partenaire mauritanien CODESEN, a eu lieu en Mauritanie afin d’initier la mise en place d’un réseau Cigogne noire.

La Mauritanie, notamment la région du Gorgol, est un passage privilégié pour les 3000 oiseaux d’Europe de l’Ouest qui passent par le détroit de Gibraltar. Cette mission a permis aussi de se rendre sur les zones d’hivernage de certains oiseaux balisés.

Nous allons donc dans cette actualité, faire le point sur les zones d’hivernage des différents oiseaux balisés par l’ONF et la LPO.

Mais tout d’abord, revenons sur :

Thibaut :

Thibaut (bague CL82) a été bagué au nid en Belgique le 6 juin 2010 par Gérard JADOUL, à proximité de Hamaide, Province de Luxembourg (Belgique). Cet oiseau a séjourné dans les vallées du plateau nivernais du 28 mai 2012 au 2 septembre 2012. Au bout de 6 semaines d’affût, l’équipe de la LPO Nièvre (ex-SOBA Nature Nièvre) a réussi à capturer cet oiseau le 8 juillet 2012, jour de la Saint-Thibaut.

Thibaut sur le site de piégeage (photo : SOBA Nature Nièvre)
Thibaut sur le site de piégeage (photo : SOBA Nature Nièvre)

Nous avons ainsi pu suivre l’ensemble de son cycle biologique jusqu’en 2015.

Après avoir quitté sa zone de reproduction en Rhénanie-Palatinat (Allemagne), Thibaut séjourne de nouveau, à partir du 7 août 2015, sur la zone où il a été capturé en 2012 et équipé d’un émetteur satellitaire. Il a été fidèle chaque année à cette halte migratoire postnuptiale et cette fidélité à ce secteur est exemplaire.

Thibaut a été suivi jusqu’à son passage des Pyrénées, où la balise a cessé d’émettre.

Point sur l’hivernage des autres oiseaux balisés...

Quelques oiseaux hivernent chaque année en France, notamment : en Camargue (environ 10-15 oiseaux estimés), dans l’Aude (4 oiseaux), dans le Loir-et-Cher (1 oiseau)...

CM32 :

Commençons par un oiseau hivernant en France...

CM32 est une Cigogne noire, baguée poussin le 12 juin 2008 au Luxembourg par Patric LORGE, et dont le site de reproduction n’est actuellement pas connu.

Cet oiseau fréquente depuis 2010, entre août et février, la Réserve Africaine de Sigean (11) et les marais du Narbonnais et est fidèle chaque année à ces sites.

CM32 à la Réserve Africaine de Sigean (Antoine JORIS)...
CM32 à la Réserve Africaine de Sigean (Antoine JORIS)...

En période de reproduction, elle est observée annuellement en Meuse, sur la Réserve naturelle régionale de l’étang d’Amel (55). Mais tout reste à découvrir pour cet oiseau en période de reproduction...

CM32 dans la Réserve Africaine de Sigean le 19 octobre 2015 (Antoine JORIS). On aperçoit la balise GSM sur le dos de l'oiseau...
CM32 dans la Réserve Africaine de Sigean le 19 octobre 2015 (Antoine JORIS). On aperçoit la balise GSM sur le dos de l’oiseau...

C’est pourquoi la LPO et la Réserve Africaine de Sigean ont décidé de capturer en septembre 2015 cet oiseau dans la Réserve Africaine de Sigean et de l’équiper d’une balise GSM.

Zone d'hivernage de CM32 durant l'hiver 2015/2016 et déplacements dans l'Aude... (LPO & Réserve Africaine de Sigean)
Zone d’hivernage de CM32 durant l’hiver 2015/2016 et déplacements dans l’Aude... (LPO & Réserve Africaine de Sigean)

Elle fréquente régulièrement et alternativement les Marais du Narbonnais (principale zone fréquentée) et la Réserve Africaine de Sigean. Elle est observée en compagnie d’une à trois Cigognes noires selon les années et de plusieurs Cigognes blanches.

Localisation des secteurs les plus fréquentés par CM32 en hivernage (LPO & Réserve Africaine de Sigean)
Localisation des secteurs les plus fréquentés par CM32 en hivernage (LPO & Réserve Africaine de Sigean)

Hermès :

Sa migration avait été interrompue l’automne dernier par une collision avec une ligne électrique dans les Vosges. Transférée au Centre de sauvegarde Athenas avec une aile endommagée, cette jeune Cigogne noire a passé l’hiver à se faire soigner et choyer par l’équipe du refuge.

Le jeudi 16 avril 2015, l’oiseau a été relâché après 6 mois de convalescence au Centre de sauvegarde Athenas (Jura). Elle a pris son envol avec une balise Argos sur le dos. Elle a été équipée par la coordination nationale ONF-LPO-CRBPO Cigogne noire.

Pose de la balise satellitaire sur la Cigogne noire avant son relâcher... (Crédit photo : Jean-Philippe PAUL / LA SALAMANDRE)
Pose de la balise satellitaire sur la Cigogne noire avant son relâcher... (Crédit photo : Jean-Philippe PAUL / LA SALAMANDRE)
Jeune Cigogne noire, baguée et équipée d'une balise satellitaire, relachée après 6 mois de convalescence par le Centre de sauvegarde Athénas. (Crédit photo : ATHENAS)
Jeune Cigogne noire, baguée et équipée d’une balise satellitaire, relachée après 6 mois de convalescence par le Centre de sauvegarde Athénas. (Crédit photo : ATHENAS)
Relâchers de Cigognes noire et blanche par Athénas (Crédit Photo : Jean-Philippe PAUL / LA SALAMANDRE)
Relâchers de Cigognes noire et blanche par Athénas (Crédit Photo : Jean-Philippe PAUL / LA SALAMANDRE)

Depuis son relâcher, la Cigogne noire était suivie au quotidien et allait bien. Elle fréquentait un petit ruisseau dans une zone humide du Jura.

Baptisée Hermès, cette Cigogne noire a entamé sa migration le 16 octobre 2015 à 10 heures. Cet oiseau hiverne au pied des Pyrénées (Bigorre) et est observée par de très nombreux observateurs

Trajet d'Hermès entre son départ du centre de sauvegarde Athenas et le 21 novembre 2015...
Trajet d’Hermès entre son départ du centre de sauvegarde Athenas et le 21 novembre 2015...
Zoom sur son parcours au pieds des Pyrénées au 21 novembre 2015
Zoom sur son parcours au pieds des Pyrénées au 21 novembre 2015
Hermès lors de son hivernage au pied des Pyrénées au 31 janvier 2016... (Gilber Barthe)
Hermès lors de son hivernage au pied des Pyrénées au 31 janvier 2016... (Gilber Barthe)

Informations transmises par le Centre de sauvegarde Athenas qui assure le financement du suivi avec l’aide de la DREAL Franche-Comté.

Divona :

Depuis plusieurs années, le GIP du futur Parc national des forêts de Champagne et Bougogne soutient le programme Cigogne noire en finançant une balise.

Cette Cigogne noire, baptisée Divona, est une femelle née en mai 2010 à proximité d’Auberive. Coutumière des lieux, elle est revenue il y a peu sur le territoire. C’est d’ailleurs peu commun que des cigognes choisissent l’endroit où elles sont nées pour établir leur nid.

Divona a été capturée par l’ONF en Haute-Marne (52) le 16 juin 2015 et équipée d’une balise satellitaire. Son suivi permettra de continuer à acquérir des connaissances sur l’utilisation du périmètre du futur Parc national, territoire à fort enjeu pour cette espèce.

Le nom qui a été choisi, Divona, fait référence à une déesse des sources que vénéraient les gaulois, et qui a localement donné naissance au terme de douix (ou dhuys). Sources qui sont omniprésentes sur le territoire, sources que la cigogne apprécie pour venir s’y nourrir…

Divona a donc entamé sa migration le 22 août 2015 au matin depuis la Haute-Marne. Divona semble s’être stabilisée depuis la mi-octobre le long du fleuve Sénégal qui marque la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie. Ce fleuve est assez connu pour y accueillir des Cigognes noires en hivernage. Lingonne, la précédente Cigogne suivie par le GIP, passait aussi dans ce même secteur sans pour autant y stationner aussi longtemps que Divona, préférant séjourner sur le delta.

Divona fréquente un périmètre d’environ 5 kilomètres autour du village de Demba Tilo au Sénégal.

Migration de Divona en 2015 : le tracé des 4000 kilomètres parcourus par Divona...
Migration de Divona en 2015 : le tracé des 4000 kilomètres parcourus par Divona...

En définitive, la migration de Divona aura pris deux mois jour pour jour. Sont à mentionner sur ce parcours long de plus de 4 000 kilomètres deux étapes : 3 semaines dans le Parc national de las Tablas de Daimiel en Espagne, ainsi qu’une autre étape d’une semaine le long d’un oued de l’Atlas marocain, à 800 mètres d’altitude.

Divona au 31 janvier 2016
Divona au 31 janvier 2016

Bonnie :

La LPO, dans le cadre d’une mission pour le compte du Parc naturel régional des Ardennes, a capturé un adulte nicheur bagué (surnommé Bonnie) qui a été équipé avec un nouveau système d’émetteur télémétrique. Cette opération a bénéficié du soutien financier de la DREAL Champagne-Ardenne et du Parc naturel régional des Ardennes.

Relâcher de Bonnie, équipée dans les Ardennes d'un émetteur satelittaire... (Cliché : Claude CHAPALAIN / LPO Nièvre)
Relâcher de Bonnie, équipée dans les Ardennes d’un émetteur satelittaire... (Cliché : Claude CHAPALAIN / LPO Nièvre)

Bonnie est partie, à 9 heures, le 20 septembre 2015 du Parc naturel régional des Ardennes. Son trajet migratoire est décrit dans l’actualité du 25 octobre 2015.

Au 24 novembre 2015, Bonnie est toujours présente au nord du Burkina-Faso, proche de la frontière avec le Mali.

Bonnie au Burkina-Faso au 24 novembre 2015
Bonnie au Burkina-Faso au 24 novembre 2015

Elle fréquente toujours le même secteur depuis.

Anthéa :

Anthéa s’est illustrée par l’optimisation et la rapidité de sa migration entre la France et son aire d’hivernage au nord de Saint-Louis.

Anthéa (Cliché : Jean-Jacques BOUTTEAUX / ONF)
Anthéa (Cliché : Jean-Jacques BOUTTEAUX / ONF)

Anthéa a été capturée à la cage-piège le 2 juin 2015 à 6 heures du matin sur le site d’Auberive en Haute-Marne par l’équipe ONF52. Cet oiseau est connu nicheur dans ce département.

Relâcher d'Anthea (cliché : Jean-Jacques BOUTTEAUX / ONF)
Relâcher d’Anthea (cliché : Jean-Jacques BOUTTEAUX / ONF)

Elle fréquentait les petits ruisseaux de Haute-Marne et du nord de la Côte-d’Or (région de Chatillonnais), jusqu’à son départ en migration. Anthéa est donc partie en migration de Côte-d’Or samedi 19 septembre à 13 heures.

Elle traverse très rapidement l’Espagne en deux jours. Son trajet est optimisé en kilomètres à 99 % environ et en temps. Sa migration est détaillée dans l’actualité du 25 novembre 2015

Elle débute son hivernage le 10 octobre 2015, au sud-ouest du Parc national du Diawlling, où elle va fréquenter alternativement la Mauritanie et le Sénégal, de part et d’autre du fleuve Sénégal, au nord de Saint-Louis.

Zone d'hivernage d'anthéa au 24 novembre 2015...
Zone d’hivernage d’anthéa au 24 novembre 2015...

Depuis fin janvier 2016, elle a traversé le fleuve et fréquente le Sénégal.

Anthéa le 2 février 2016 22 heures
Anthéa le 2 février 2016 22 heures

Le suivi d’Anthéa a été financé dans le cadre de mesures d’accompagnement (démarche supplémentaire et volontaire) par la Compagnie du Vent, suite à l’installation d’un parc éolien. Cette entreprise a, par ailleurs, sur le conseil de la LPO Côte-d’Or et ERDF, financé la neutralisation de 20 poteaux électriques moyenne tension potentiellement dangereux pour l’avifaune et 9 par ERDF dans le domaine vital (zone de gagnage) de la Cigogne noire. Enfin, en partenariat avec le Syndicat des cours d’eau du Châtillonnais et la LPO Côte-d’Or, 4 opérations de restauration de la continuité écologique ont été menées sur les zones de gagnage Cigogne noire.

En savoir plus : consultez la lettre d’information Cigogne noire n°3 - Année 2014

Enfin, précisons que cette Cigogne noire a été baptisée Anthéa, qui est le nom de l’héroïne du roman-jeunesse de Sylvia SAUBIN, avec son accord.

Kaedi :

Cet oiseau, d’origine inconnue (peut-être Allemagne ?), a été bagué à la cage-piège au passage migratoire en 2014 par les équipes luxembourgeoises, puis a visité les sites de capture de Haute-Marne et de Côte-d’Or. Le suivi satellitaire pourrait, dès 2016, nous indiquer où niche cet oiseau (Allemagne, République tchèque ou un autre pays...)

Cet oiseau a été balisé le 25 août 2015 matin en Côte-d’Or par l’équipe ONF de Haute-Marne. Il a été capturé au piège qu’il avait visité la veille au soir.

Kaedi est resté sur ce secteur jusqu’au 28 août 2015, visitant les ruisseaux locaux. Il a entamé sa migration le 29 août 2015.

Cet oiseau a alors emprunté la vallée du Rhône, ce que nous n’avions pas eu jusqu’à présent. Il a ensuite séjourné en Camargue jusqu’au 6 octobre 2015 puis a franchi les Pyrénées à l’est le 7 octobre et enfin le détroit de Gibraltar a été franchi le 13 octobre.

Trajet migratoire de Kaedi
Trajet migratoire de Kaedi

Kaedi était au sud du Maroc le 19 octobre 2015 à 6 heures. Le 29 octobre, il se trouvait à 40 kilomètres au nord de Kaedi et du Gorgol.

Kaedi au Gorgol le 29 octobre 2015...
Kaedi au Gorgol le 29 octobre 2015...

Au 30 novembre 2015, Kaedi était toujours sur le même oued 43 kilomètres au nord-est de Bababé, le long du fleuve Sénégal.

Le nom de Kaedi a été donné à cette cigogne. C’est le nom du ville mauritanienne importante dans la Région du Gorgol où hiverne bon nombre de Cigognes noires. Au 31 janvier 2016, Kaedi a quitté la Mauritanie pour descendre au sud du Fleuve côté Sénégal.Elle est, à présent, sur la même zone que Divona. Une prospection sur place permettrait assurément de contacter d’autres Cigognes noires.

Cet oiseau bénéficie du soutien du CNRS de Strasbourg.

Bientôt les premiers retours sur les sites de reproduction...

D’ici quelques jours - quelques semaines, les premiers oiseaux vont être de retour sur les sites de nidification en France, notamment dans le grand quart Nord-Est, notamment en Bourgogne et Champagne-Ardenne.

Rappelons qu’en 2015, 33 nids ont été découverts dans 14 départements, avec 30 nichées à l’envol.

Les premiers oiseaux sont de retour dès le quinze février... Alors à vos jumelles !

Signalez vos observations...

N’hésitez pas à transmettre vos observations, notamment en utilisant la fiche d’observation ONF-LPO et en contactant la coordination nationale

Pensez à noter si l’oiseau est bagué et le code indiqué sur la bague colorée (bague située au niveau des pattes) ou s’il est porteur d’une balise sur le dos.

En savoir plus…

Le réseau national Cigogne noire met à disposition différents outils de communication et pédagogiques :

Contact : envoyer un message

Mots-clés : Hivernage, Photo de la semaine LPO, Anthéa, Divona, Suivi satellitaire, nids occupés, Thibaut, actualités, Argos, Bonnie, Kaedi, CM32, Hermès, Réserve Africaine de Sigean (11)

Partagez :