En direct du terrain…

30 juin 2020

Bilan provisoire des nids occupés en 2020

En 2020, le réseau national Cigogne noire, coordonné par la LPO et l'ONF, a, à ce jour,…
26 juin 2020

Facebook réseau Cigogne noire : 2 100 likes !

La reproduction de la Cigogne noire est en cours actuellement et la majorité des opérations de…
25 avril 2020

Facebook réseau Cigogne noire : 2 000 likes !

Entre mai et fin juin, des opérations de baguage des poussins au nid et de capture d'adultes…
20 avril 2020

La photo de la semaine de la LPO : le retour des Cigognes noires en France...

Depuis le 13 février 2020, CM32-DIVA est de retour sur son site de nidification en Meuse. C'est…
18 avril 2020

Fin de migration pour Toutatis...

Pour faire suite à l’actualité du 9 avril 2020, Toutatis a franchi la frontière espagnole le…

Plus d’actualités…

Bilan 2013 de la saison de baguage...

De fin mai à la mi-juillet, les bagueurs participants au programme de baguage des Cigognes noires ont pu mener à bien une nouvelle saison de baguages des jeunes Cigognes noires en France, grâce à une collaboration avec le réseau Cigogne noire ONF, la LPO et les associations ornithologiques locales.

<media311|vignette|center>

En 2013, 65 jeunes ont été bagués dans 24 nichées. Ce nombre de jeunes par nichée (2,7) est le plus faible jamais rencontré depuis le début du programme.

<media312|vignette|center>

Le printemps particulièrement pluvieux et froid n’y est sans doute pas pour rien. C’est en effet la première fois que des nichées entières sont retrouvées mortes au nid (avant baguage) à la suite d’épisodes prolongés de très mauvais temps.

Le sexage génétique des oiseaux commence à fournir des résultats, l’équipe de Ülo Vali et Katrin Kaldma de l’université de Tartu (Estonie) qui réalise les analyses nous a annoncé la parution prochaine d’un article scientifique. Les résultats que nous avons reçus montrent un discret déséquilibre en terme de nombre de jeunes en faveur des individus mâles. Ces analyses devraient porter leur fruit au fil des années rendant possible une analyse de la survie des oiseaux en fonction du sexe des individus. Le sexage génétique est le seul moyen de distinguer avec certitude les individus mâles des individus femelle.

Merci aux bagueurs : Paul BROSSAULT, Dimitri DEMANGE, Michel DICHAMP, Daniel DUPUY, Frédéric LANGLOIS qui ont participé aux sessions de baguages cette année, Luc STRENNA et Frédéric CHAPALAIN, coordinateurs du programme.

Mots-clés : Champagne-Ardenne, Bourgogne, France, bilan, actualités, Région Centre, Reproduction, Baguage, Franche-Comté, Lorraine, Picardie

Partagez :