En direct du terrain…

21 juin 2019

Save the Date : Séminaire national Cigogne noire France - 8 & 9 octobre 2019

La coordination nationale Cigogne noire LPO-ONF, la DREAL Grand Est et le programme personnel…
9 mars 2019

Le retour en France des Cigognes noires s’amplifie...

Depuis début février 2019, la migration des Cigognes noires a débuté, avec notamment le retour de…
24 février 2019

Premier bilan des observations hivernales de Cigogne noire (2018-2019)

La coordination nationale ONF-LPO du réseau Cigogne noire avait lancé une enquête sur l’hivernage…
22 février 2019

Séminaire Cigogne noire France

Dans le cadre du programme Cigogne noire DREAL Grand Est 2017-2020, la coordination nationale…
4 janvier 2019

Une Cigogne noire hivernante en Saône-et-Loire...

Mise à jour apportée le 13 janvier 2019 : La Cigogne noire serait présente depuis au moins le 29…

Plus d’actualités…

2012 août 22 - L’Union Ardennais - A vos jumelles !

L’Union Ardennais : retrouvez l’article original

Accueil > Ardennes - Culture et Loisirs

A vos jumelles !

Publié le mercredi 22 août 2012 à 09H53 - Vu 227 fois

La cigogne noire, ayant pendant un temps déserté la France, constitue une espèce rare faisant l’objet d’un programme d’étude et de protection dans la région.

La cigogne noire, ayant pendant un temps déserté la France, constitue une espèce rare faisant l’objet d’un programme d’étude et de protection dans la région.

ARDENNES. Dès le mois d’août, les cigognes blanches et noires migrent vers les pays du Sud, en passant au-dessus de nos têtes. La Ligue pour la protection des oiseaux invite les Ardennais à lui signaler la présence de ces volatiles.

AMIS des volatiles, sortez vos jumelles ! La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) invite les Ardennais à lui signaler la présence des cigognes noires et blanches qu’ils pourraient observer en ce mois d’août.
La fin de l’été marque en effet le début de la migration pour ces oiseaux. Venues de toute l’Europe, les cigognes vont survoler fréquemment la Champagne-Ardenne, s’arrêtant çà et là pour reprendre des forces. Elles cherchent à rejoindre leurs quartiers d’hiver en Espagne ou en Afrique.
Les prairies, riches en nourriture (grenouilles, limaces, insectes, rongeurs, etc.), et les toits des maisons sont les lieux de repos privilégiés par la cigogne blanche. Contrairement à sa « cousine », la cigogne noire, qui affectionne les massifs forestiers. Espèce rare, cette dernière fait l’objet d’un programme d’étude et de protection dans la région. En effet, depuis quelques années, la cigogne noire, est de retour en France où elle avait disparu.
Durant cette période, elle pourra être observée en vol ou posée au bord des lacs, étangs et petites rivières.

Gardez vos distances

Mais attention ! Il est recommandé aux observateurs de respecter la tranquillité de ces oiseaux. Il est impératif de rester à distance lors de leurs arrêts afin de ne pas leur faire reprendre la route précocement.
Ces temps de repos sont essentiels pour les cigognes qui parcourent plusieurs milliers de kilomètres en rencontrant nombre de difficultés (manque de nourriture, épuisement, électrocution…)

De même, si les observateurs remarquent la présence de bagues plastiques sur l’animal, ils pourront grâce à de bonnes jumelles ou appareil photo relever le code qui y est inscrit et le transmettre à la LPO (ou transmettre la photo à la LPO). L’objectif : connaître le lieu de naissance et le trajet de l’oiseau.
Pour toute observation, pensez à noter la date, le lieu et le nombre de volatiles présents. Des informations à faire parvenir à la LPO par e-mail à champagne-ardenne@lpo.fr ou par téléphone au 03.26.72.54.74.

Il est également possible de se renseigner sur les voies de migrations et les sites de halte en consultant la base de données de l’association sur Internet : www.faune- champagne-ardenne.org.

M.T.

Mots-clés : Champagne-Ardenne, Observations, Article de presse

Partagez :