En direct du terrain…

4 janvier 2019

Une Cigogne noire hivernante en Saône-et-Loire...

Mise à jour apportée le 13 janvier 2019 : La Cigogne noire serait présente depuis au moins le 29…
1er janvier 2019

Bonne année 2019...

La coordination nationale ONF - LPO du réseau Cigogne noire et le programme personnel de baguage…
28 décembre 2018

Enquête 2018-2019 hivernage des Cigognes noires en France

La coordination du réseau Cigogne noire LPO-ONF a décidé de relancer, durant l’hiver 2018/2019, un…
9 décembre 2018

Le Futur Parc national des Forêts de Champagne et Bourgogne à l’honneur !

Alors que l'enquête publique pour la création du futur Parc national des forêts de Champagne et…
7 décembre 2018

Avant le 12 décembre 2018 12 heures, soutenez le projet du Futur Parc national des Forêts de Champagne et Bourgogne

La Coordination nationale du réseau Cigogne noire vous invite à soutenir le projet du futur Parc…

Plus d’actualités…

2012 décembre 20 - L’Est Républicain - Une amende pour avoir dérangé des cigognes noires


Retrouvez l’article original sur le site de l’Est Républicain

20/12/2012 à 08:42
Une amende pour avoir dérangé des cigognes noires

Le photographe avait perturbé des cigognes nichant à Amel- sur-l’Étang.

Il y a peu, le tribunal de proximité de Verdun a condamné un photographe mosellan professionnel à une amende et à des dommages et intérêts en faveur de deux associations de protection de la nature dont la LPO. Cette condamnation aurait pu passer inaperçue, sauf qu’il s’agit de l’une des rares décisions de ce genre en France. Elle se base sur l’article R 415-1 du Code de l’environnement sanctionnant les perturbations intentionnelles d’une espèce protégée. Il s’agit d’une contravention de quatrième classe sanctionnée par une amende.

En 2011, sur le territoire de Spincourt, et dans le périmètre Natura 2000, un couple de cigognes noires a été repéré par Mylène, conservatrice de la réserve régionale d’Amel, et par les agents de l’ONF. Les cigognes procédaient à la construction de leur nid. Les agents ont décidé de ne pas ébruiter la découverte et de laisser faire la nature. Il n’existe en France que 26 couples de cigognes noires répertoriés. C’est une espèce emblématique de Natura 2000.

Un photographe mosellan a vu les cigognes et a réussi à situer l’important nid. Ce nid prouvait que les cigognes allaient se reproduire. Pendant cinq jours, il les a traquées, faisant des dizaines de photos à quelques mètres des oiseaux. La cigogne noire est une espèce sauvage qui craint la présence humaine. Le couple a abandonné son nid.

Un habitant a pu observer le manège du photographe et a relevé l’immatriculation du véhicule tout en contactant l’ONF. Une surveillance a été montée par l’ONF, l’Office national de la chasse et la gendarmerie. Il était malheureusement trop tard. L’ONF a déposé plainte, et le photographe a été identifié. Il s’agit pour l’ONF et pour les gendarmes d’une atteinte importante à la biodiversité ce qui a motivé le tribunal pour entrer en voie de condamnation. L’homme a été condamné à 200 € d’amende et à deux fois 100 € pour les deux associations de protection de la nature.

Partagez :